2015

Mise en scène et scénographie Emily Wilson

La journée s’annonce ordinaire pour Jean, employée de musée, qui occupe sa pause déjeuner à déguster une bisque de homard. Pourtant, d’un coup, son monde va basculer du fait d’un téléphone portable qui n’en finit pas de sonner à la table de son voisin, sans que ce dernier - Gordon - bouge. Peu à peu, Jean se rend compte que Gordon vient de mourir, “tout doucement, sans faire de bruit.”

Cette rencontre hors du commun avec cet homme mort la conduit à le maintenir en vie en répondant au téléphone à sa place. Elle va ainsi rencontrer sa famille, ses collègues, sa femme, sa maîtresse et même le mort lui-même ! Pour ses proches, Jean fabrique une version embellie et imaginaire de ce qu’il fut. Elle invente avec prouesse ses derniers mots, ses regrets et son amour pour chacun. Elle se glisse dans leurs vies et les aide avec maladresse, absurdité et tendresse à aller de l’avant.

Commence alors pour Jean une grande aventure existentielle qui va la précipiter loin de ses habitudes, jusqu’aux confins de la conscience, dans un au-delà onirique, souvent cauchemardesque, mais la plupart du temps merveilleux. La mort, l’amour et des batailles de kung-fu seront au rendez-vous.

De Sarah Ruhl

Traduction Isabelle Famchon

Mise en Scène et Scénographie Emily Wilson

Lumières Nicolas Simonin

Vidéo Albert Coma

Musique Françoise Rivalland

Costumes Xènia Gasull

Production Compagnie Rima

Soutiens Aide à la création du CNT, Spedidam

Durée 1H

DATES

25 MARS > 5 MAI 2015

Théâtre Lucernaire, Paris

30 OCTOBRE 2012

Lecture au Théâtre du Rond Point

dans le cadre des Mardis Midi

Production & diffusion

Cie Rima

El Mostafa Iklil 

iklil.el-mostafa@neuf.fr 

06 19 66 34 83